Présentation inaugurale de l’exposition Adélaïde Hautval et Journée du lundi 27 janvier à l’ORT Strasbourg

27 janvier 2020

Vendredi matin 24 janvier, l’exposition Adélaïde Hautval - Rester humain, réalisée par l’Eglise protestante réformée d’Alsace et de Lorraine avec le soutien des Conseils départementaux du Haut-Rhin et du Bas-Rhin, le Fond Social Juif Unifié et la Fondation pour la Mémoire de la Shoah, a été présentée pour la première fois dans le Département du Bas-Rhin à l’ORT Strasbourg.


Cette magnifique exposition, qui fera le tour des institutions scolaires de l’Académie dans les prochains mois, aborde le parcours et le destin de cette femme, première Juste des Nations d’Alsace à avoir été nommée par l’Institut Yad Vashem le 18 mai 1965, pour son soutien aux juifs déportés à Auschwitz-Birkenau et Ravensbrück entre 1943 et 1945.

A travers 20 panneaux, l’exposition décline la terrible trajectoire de cette femme médecin qui s’est engagée dans la voie d’un destin hors du commun, nourrie d’une philosophie de vie, d’un courage et d’un humanisme exemplaires au cœur même de l’enfer des camps.  

Les nombreuses prises de parole ont mis l’accent sur cette figure emblématique et sur cette personnalité exceptionnelle, un bel exemple pour les jeunes de nos établissements scolaires. Plusieurs personnalités du monde associatif, communautaire et politique ont participé à cette présentation inaugurale, Monsieur Jacques Hess, président du Fond Social Juif Unifié, le sénateur et 1erVice-Président de la Région Grand Est, Monsieur André Reichardt, Monsieur Jean-Philippe Maurer, vice-président du Conseil général du Bas-Rhin, Monsieur Bruno Studer, député de la 3èmecirconscription du Bas-Rhin, Monsieur Maurice Dahan, président du Consistoire Israélite du Bas-Rhin, Madame Laurence Jost-Lienhardt, maire de Bosselshausen, Martine Dietrich, conseillère départementale du canton de Colmar en charge du dialogue interreligieux dans le Haut-Rhin, Monsieur  Georges Hauptmann, professeur de médecine honoraire et biographe d’Adélaïde Hautval, Monsieur[r1] Freddy Raphaël, ancien doyen et professeur émérite de Sociologie à l’Université de Strasbourg, Monsieur  le pasteur Philippe Ichter, chargé des relations avec les cultes, dans le Haut-Rhin et le Bas-Rhin, Monsieur Gilbert Roos, Consul Honoraire d’Israël, Monsieur Pierre Haas, délégué régional du CRIF Alsace, Anne-France Boissenin, Directrice du Pôle culturel de Drusenheim, Bernard Roth, vice-président de la société des membres de la Légion d’Honneur, coordinateur régional de la Fondation Un Avenir ensemble, Patrick Wolf, directeur Diocésain enseignement Catholique et M Michel Strasser, directeur adjoint, David Ohnouna, spécialiste des voyages de mémoire et directeur de la Fondation Israël Archéologie venu de Jérusalem, Monsieur Patrick Adler, directeur de la publication du journal Hors Norme, Hugo Bossard des DNA ainsi que Valérie Vial, de Radio Judaïca…  La présentation s’est achevée autour d’un verre de l’amitié.

Cette présentation inaugurale  s’inscrivait en amont de la Journée internationale de la Mémoire de la Shoah et de la prévention des crimes contre l’Humanité, du lundi 27 janvier, journée marquante pour nos élèves et pour notre établissement. 

La veille de l’inauguration, David Ohnouna, venu de Jérusalem, a présenté le Projet du voyage mémoriel en Pologne du mois de juin 2020aux élèves des deux classes de seconde GT2 et GT3 qui effectueront un voyage mémoriel en Pologne du 2 au 5 juin 2020. 


Lundi matin 27 janvier, le film La liste de Schindler a été projeté au Cinéma Odyssée pour tous nos lycéens en présence de leurs enseignants. Michel Benoilid et Richard Aboaf ont introduit la séance en rappelant l’importance de cette journée sur le plan local et international ainsi que les différentes actions mémorielles organisées par notre établissement à cet effet.

Le soir, l’historien allemand Friedrich Peter a donné une conférence sur Le sort des Juifs de Kehl et de Bade Wurtemberg durant la Guerre devant un public nombreux, dont de nombreux enseignants des collèges et des lycées de l’Académie de Strasbourg.

Le film Kaddish pour un prof, à la mémoire du professeur de Latin et Grec Maurice Bloch, enseignant au Lycée Adrien Zeller de Bouxwiller, déporté à Auschwitz-Birkenau via Limoges et Drancy le 20 novembre 1943 par le convoi 43, réalisé par les élèves du lycée, a été projeté à la Résidence ORT Clemenceau en présence de nombreuses personnalités et d’invités dont le proviseur Pascal Moureau et une délégation d’élèves du lycée Adrien Zeller qui a travaillé sur la réalisation du film. Plusieurs questions ont été posées au professeur Laurence Jost-Lienhard, porteuse du projet, ainsi qu’aux élèves et au proviseur de l’établissement. Michel Benoilid a félicité toute l’équipe du film pour cet exceptionnel travail de recherche et de mémoire réalisé sur cet ancien professeur déporté.

La soirée s’est terminée par l’Assemblée Générale de l’Association Stolperteine 67 et l’important bilan de son action mémorielle dans le Bas-Rhin depuis sa création en janvier 2019… Autant de projets et de manifestations qui ont inscrit, de manière forte, cette commémoration du 27 janvier à l’ORT Strasbourg et dans l’Académie. Un buffet auquel ont été conviés tous les participants a conclu cette soirée à l’ORT Strasbourg.  

Notre mission est de permettre au plus grand nombre
d'accéder à un emploi digne et reconnu.
image/svg+xml
Lycée 4.0
map-markermobilechevron-left
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram