Remise des prix aux gagnants de la Dictée Solidaire du FSJU

Mardi 19 janvier a eu lieu la remise des prix aux 4 gagnants de la Dictée solidaire du FSJU, le Fond Social Juif Unifié (dictée animée par l’humoriste Ary Abitan) en présence du directeur de l’ORT Strasbourg, Gabriel Guigui, de Karen Bloch, professeure de SVT qui était à l’initiative de ce projet solidaire autour de l’Appel national de la Tsédaka qu’organise chaque année le FSJU.

Marie Stoeffler de la Seconde Passerelle 1, Antoine Isidro de la Seconde Passerelle 2, Erwan Olivier de Seconde GT2 et Elio Brochard de Seconde GT3, qui ont obtenu la meilleure note dans leur classe respective, ont été récompensés.

Concours photo du Centenaire de l’ORT France

Emma Frey, élève de Seconde GT3, gagnante du Concours à l’ORT Strasbourg, dont la photo avait été sélectionnée pour le concours national, entourée de Christine Schall-Pascoët, professeur d’expression plastique et de Gaby Guigui, directeur du lycée ORT Strasbourg

À l’issue de la belle cérémonie de lancement du Centenaire de l’ORT France, dimanche après-midi 10 janvier à Paris, une remise des prix aux gagnants locaux, s’est déroulée dans les différents centres du réseau. Strasbourg a récompensé la gagnante locale, Emma Frey, élève de Seconde GT3, qui a travaillé avec sa professeure d’expression plastique sur le sujet du concours photo…

3 autres élèves, Corentin Metz-Dubois et Lauryn Redelsperger, élèves de Première - Option Arts plastiques, et Pauline Heilig de Seconde GT2, qui avaient travaillé sur les sténopés, technique photographique qui malheureusement ne répondaient pas aux critères de sélection du concours photo, ont tout de même été récompensés sur Strasbourg, au vu de leur investissement pour ce travail artistique.
La lauréate de Strasbourg, a reçu comme tous les autres gagnants du réseau ORT France, un appareil photo numérique ainsi qu’une imprimante, les autres gagnants ont reçu quant à eux, des enceintes connectées et un casque audio Bluetooth. Ce concours photo, a suscité un intérêt certain auprès des élèves, plusieurs dizaines de photos ont été réalisées et une vingtaine sélectionnée pour l’envoi final à Paris.

EMMA FREY, 2 GT2
INTERVIEW - ORT STRASBOURG

Question 1 : Emma peux-tu te présenter : en quelle classe es-tu, depuis quand au lycée ORT ?

Je m’appelle Emma Frey, j’ai 16 ans, je suis en Seconde générale et technologique et je fréquente le lycée ORT pour la deuxième année ayant déjà effectué une Seconde Passerelle.

Question 2 : Que représente ta photo ? Décris-la rapidement.

Ma photo représente l’amitié symbolisée par mon groupe d’amis à l’école.

Pourquoi as-tu choisi ce sujet ?

L’amitié est une valeur importante à mes yeux et nécessaire pour mon équilibre et ma construction personnelle.

Quelle mise en scène as-tu préparée ?

J’ai choisi une scène de la vie courante que j’aime pendant mes moments libres, on discute de tout ce qui nous passe par la tête, des sujets légers et aussi des sujets plus personnels.

J’ai choisi de mettre un filtre en noir et blanc sur la photo pour donner un aspect intemporel. Cette photo a été prise sur le vif, mes camarades sont très naturelles : Pauline et Jihanne regardent dans ma direction en souriant, ce que le masque ne montre pas…

J’ai recadré l’image pour que les personnages apparaissent au centre de la composition.

Quelles sont les valeurs de l’ORT qui apparaissent dans cette image ?

Les valeurs que je retrouve dans cette image et auprès de l’ORT sont le bien-être, la sécurité, la considération, la confiance et la compréhension notamment auprès du CPE qui n’hésite pas à prendre de son temps libre, si j’en ressens le besoin.

Conférence du Professeur Philippe Duringer, géo-paléontologue, avec les deux classes de Première de l’ORT Strasbourg

Dans le cadre de la préparation du Bac de français, pour couronner l’étude du roman de Jules Verne, Voyage au Centre de la terre, les classes de Première ont rencontré, cette année encore à l’initiative de leur professeur de Français, madame Eva Riveline, le professeur Philippe Duringer. Géo-paléontologue de l’université de Strasbourg.

Le professeur Philippe Duringer a participé à de nombreuses missions de fouilles dans le monde entier, en particulier en 2001 au Tchad, avec l’équipe qui a découvert le crâne de Toumaï, un hominidé vieux de huit millions d’années, et en Asie, dans des grottes calcaires qui recèlent les restes des plus vieux sapiens découverts à ce jour sur ce continent.

Pandémie oblige, c’est dans la salle des fêtes du lycée et non à l’université de Strasbourg que la rencontre a eu lieu. Coiffé de son chapeau d’aventurier, le professeur Duringer a présenté aux élèves un montage de photographies et de vidéos pour expliquer ses découvertes. Mais loin d’un exposé académique ardu et ennuyeux, il a su mettre en scène la méthode scientifique : les questionnements du chercheur, ses tâtonnements parfois infructueux, ses espoirs et ses frustrations, ses victoires et ses défaites. Ainsi, les élèves ont pu faire le lien avec ce qu’ils ont lu dans le roman de Jules Verne : la vraie science est aussi une aventure, et Philippe Duringer a beaucoup en commun avec Otto Lidenbrock (le personnage principal de Voyage au centre de la Terre de Jules Verne), la même étendue de savoir, le même goût pour le voyage, la même passion de la découverte, la même ténacité et le même grain de folie qui permet les plus grandes découvertes. Mais Otto Lidenbrock est un savant « avare » et égoïste aux dires de son créateur ; les autres ne l’intéressent que dans la mesure où ils peuvent l’aider à découvrir ce qu’il cherche. Au contraire, Philippe Duringer est un vulgarisateur hors pair, et transpire le bonheur du partage. De même, tout en mettant à jour des fossiles très anciens, il prend un plaisir ethnographique à rencontrer les populations locales et à connaître leurs coutumes. Ainsi, l’horizon scientifique ne se borne pas à une spécialité académique, il ne connaît pas de limites. Le véritable objet de la quête scientifique c’est l’homme. 

Les élèves des deux classes de Première de l’établissement, ont suivi avec beaucoup d’intérêt et de curiosité cette intervention, aussi rare par sa portée scientifique et ethnographique que par la personnalité charismatique et humaine du professeur Philippe Duringer.

Participation des élèves des classes de Seconde de l'ORT Strasbourg à la dictée du FSJU animée par Ary Abitan

Les élèves des classes de Seconde Passerelle et de Seconde GT de l'ORT Strasbourg ont participé en zoom, à la Grande dictée solidaire pour l'Appel National de la Tsedaka du Fond Social Juif Unifié, animée par l'humoriste Ary Abitan.

Cette initiative engagée par Karen Bloch, professeur de SVT dans notre établissement, est venue en écho aux différentes actions sociales mais aussi mémorielles et culturelles (bourses de soutien à nos élèves, étudiants et résidents, voyage de la Mémoire en Pologne, réalisation d'expositions dont la dernière en cours sur les Justes d'Alsace...) que l'ORT Strasbourg organise depuis de nombreuses années, avec l'aide et conjointement avec le Fond Social Juif Unifié et son antenne locale dirigée par Laurent Gradwohl et son équipe.

Les 5 meilleures copies des 4 classes qui ont participé à cette dictée, seront primées par l'établissement.

Les membres de la communauté de l'ORT et du Kahal, ont également participé cette année encore à l'Appel National pour la Tsedaka en remettant un chèque solidaire au FSJU. 

Participation des élèves des classes de Seconde de l'ORT Strasbourg à la dictée du FSJU animée par Ary Abitan

Les élèves des classes de Seconde Passerelle et de Seconde GT de l'ORT Strasbourg ont participé en zoom, à la Grande dictée solidaire pour l'Appel National de la Tsedaka du Fond Social Juif Unifié, animée par l'humoriste Ary Abitan.

Cette initiative engagée par Karen Bloch, professeur de SVT dans notre établissement, est venue en écho aux différentes actions sociales mais aussi mémorielles et culturelles (bourses de soutien à nos élèves, étudiants et résidents, voyage de la Mémoire en Pologne, réalisation d'expositions dont la dernière en cours sur les Justes d'Alsace...) que l'ORT Strasbourg organise depuis de nombreuses années, avec l'aide et conjointement avec le Fond Social Juif Unifié et son antenne locale dirigée par Laurent Gradwohl et son équipe.

Les 5 meilleures copies des 4 classes qui ont participé à cette dictée, seront primées par l'établissement.

Les membres de la communauté de l'ORT et du Kahal, ont également participé cette année encore à l'Appel National pour la Tsedaka en remettant un chèque solidaire au FSJU. 

Organigramme

Visite du nouveau Consul Général du Royaume du Maroc à l’ORT Strasbourg

Jeudi 12 novembre, notre établissement ORT Strasbourg a reçu officiellement, monsieur Driss El Kaissi, Consul Général du Royaume du Maroc, chargé des relations avec le Conseil de l’Europe et monsieur Lakhdar Messoussi, chargé des affaires culturelles du Consulat général du Maroc, pour une visite de nos locaux et de nos installations et un échange avec l’équipe de direction l’établissement.

Gabriel Guigui, proviseur de l’établissement ainsi que Richard Aboaf, chargé de l’action culturelle, ont présenté l’historique de notre école, ses filières de formation et ses projets.

Après une visite du pôle optique présenté de manière professionnelle par monsieur David Gabay ainsi qu’une présentation de la filière DNMADE et son parcours mode par la responsable de la filière Audrey Hueber, les échanges ont porté sur des collaborations futures dans les domaines éducatifs et culturels, échange de process et d’expertise dans le domaine de l’optique et de la contactologie, proposition d’organiser un voyage œcuménique à la rencontre du patrimoine du Royaume chérifien et de la culture juive marocaine pour nos étudiants, proposition de collaborer au défilé de mode annuel par le biais de contacts et d’échanges avec des entreprises textiles marocaines et de présentation de modèles traditionnels sur le thème du concours académique annuel…

Cette visite du nouveau Consul Général du Royaume du Maroc à l’ORT Strasbourg a été l’occasion d’une rencontre conviviale et l’opportunité d’échanges éducatifs et culturels avec notre établissement.

Nos chartes & engagements

L'ORT Strasbourg contribue à la réalisation de la maquette de l'ancienne synagogue du quai Kleber incendiée et détruite durant la guerre

La maquette de l'ancienne synagogue du quai Kléber a été dévoilée à la veille de Roch Hachana 5781 sur le parvis de la synagogue de la Paix de Strasbourg en attendant de rejoindre dans quelques mois le quai Kléber.

80 ans presque jour pour jour après son incendie et sa destruction par les nazis, l'ancienne synagogue du quai Kleber, qui fut le second monument religieux le plus important après la cathédrale de Strasbourg, réapparaît en modèle réduit. Il s'agit de la 3ème maquette en bronze réalisée et exposée dans la ville, après celles du plan relief et de la cathédrale de Strasbourg. 

La maquette en bronze de la synagogue a été réalisée en Allemagne et le projet s'est appuyé sur le travail d'historiens, d'architectes, des archives de la ville et bien entendu sur un mécénat institutionnel et le soutien de particuliers.

L'ORT Strasbourg, attachée au travail de mémoire, à contribué financièrement à ce projet qui sera finalisé près de l'Allée des Justes, Place des Halles, en 2021 à l'emplacement même de l'ancienne synagogue, cette maquette constituera l'un des éléments d'un mémorial de la Shoah qui sera édifié sur le même site.