Nos étudiants de DNMADE au Shadok

15 février 2019

Un groupe d’étudiants de la classe de DNMADE a participé le mercredi soir 13 février au vernissage de l’exposition RÉALITÉS DÉPLACÉES, le DESIGN A L’ÈRE DE l’ANTHROPCENE au Shadok, lieu municipal dédié aux cultures design et numériques.
Les étudiants en Master Design de la Faculté des Arts ont présenté tout un ensemble de travaux graphiques et plastiques, des maquettes, des photographies ainsi que des courts métrages sur leurs projets.
Cet important travail axé sur les évolutions technologiques, sur notre environnement et sur nos modes de vie, a proposé des solutions liées aux activités humaines en faisant appel au design.
Au rythme des évolutions technologiques, notre environnement et nos modes de vie se modifient. On parle d’« anthropocène » pour qualifier notre ère depuis que l’écosystème de la Terre est marqué par les activités humaines. Des micro-récits ont été inventés pour interroger les ressources naturelles, l’alimentaire, les changements climatiques, les flux migratoires, les technologies du quotidien, l’éducation ou encore l’économie du numérique par le prisme du projet de design…
Cette exposition Réalités déplacées, visible du 13 février au 3 mars, est une invitation à imaginer et à débattre de futurs probables à l’aide de solutions Design...
Science-fiction et imaginaires collectifs est le cycle thématique, fil rouge de l’année 2019 au Shadok…
D’anciens étudiants de nos classes de MANAA de l’ORT, étudiants à la Faculté des Arts de l’Université ou à la HEAR étaient également présents à ce vernissage.

Notre mission est de permettre au plus grand nombre
d'accéder à un emploi digne et reconnu.
image/svg+xml
Lycée 4.0
map-markermobilechevron-left
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram