Des Lumières dans la nuit, les Justes parmi les Nations d’Alsace

27 septembre 2021

Présentation inaugurale de l’exposition au Palais universitaire de Strasbourg

« Sous la chape de haine et de nuit tombée sur la France dans les années d’occupation, des lumières, par milliers, refusèrent de s’éteindre. Nommés Justes parmi les Nations ou restés anonymes, des femmes et des hommes de toutes origines et de toutes conditions ont sauvé des Juifs des persécutions antisémites et des camps d’extermination. Bravant les risques encourus, ils ont incarné l’honneur de la France, ses valeurs de justice, de tolérance et d’humanité. »

Ce texte de l’hommage aux Juste parmi les Nations gravé sur une plaque et dévoilé au Panthéon en janvier 2007 par le président Jacques Chirac, la ministre Simone Weil et le prix Nobel Elie Wiesel, a servi de ligne de conduite pour le travail effectué par un comité de pilotage constitué de responsables du FSJU, le Fonds Social Juif Unifié, de la CEA, la Communauté Européenne d’Alsace, d’historiens belges et français et de l’ORT Strasbourg. La demande formulée par le FSJU qui a subventionné les recherches et la réalisation de cette magnifique exposition, consistait à retrouver les Justes originaires d’Alsace, qui avaient agi en France, en Zone occupée, en Zone annexée et en Zone dite libre.  

18 mois de recherches, de contacts et de de multiples réunions ont été nécessaires et ont permis de cerner la trajectoire et les actions héroïques de 78 personnes, hommes et femmes, jeunes et moins jeunes, catholiques ou protestants, croyants ou non-croyants… qui ont agi aux quatre coins de France pour sauver des Juifs des griffes de la milice et des nazis et leur ont évité une déportation dans les camps de la mort.

Ces Justes parmi les Nations d’Alsace, ont été et demeureront des exemples de courage et d’altruisme exceptionnels. Ils ont choisi d’agir selon leur conscience pour sauver hommes, femmes et enfants juifs persécutés.

Leurs histoires ont été rassemblées dans cette exposition inédite pour notre région. Lumières discrètes dans les ténèbres de l’occupation, ces Justes sont une source d’inspiration inépuisable pour les jeunes d’aujourd’hui.

Cet immense travail, a été salué par plus de 350 personnes et personnalités des plus hauts rangs dans l’Aula du prestigieux Palais universitaire de Strasbourg, qui fut le siège de la Reichsuniversitat nazie durant la guerre. 

La préfète de région, la maire de Strasbourg, le vice-président de l’Assemblée nationale, des députés français et européens, des sénateurs, des membres de Yad Vashem, du Consistoires israélite du Bas-Rhin, des  représentants des cultes et de missions consulaires, des maires de nombreux villages, des présidents d’association et de très nombreux descendants des Justes honorés, venus des quatre coins de France et de l’étranger ont assisté à cette émouvante cérémonie, durant laquelle les élus et les officiels, à travers leurs différentes prises de parole,  ont rendu un vibrant hommage plus que mérité. Cette exposition, que nous recevrons à l’ORT Strasbourg en janvier 2022, partira en itinérance dès le mois de janvier dans toute la France, elle a une vocation tout à la fois historique, éducative et pédagogique.

Les descendants des Justes d’Alsace, venus des 4 coins de France et de l’étranger ont été applaudis par l’assemblée lors de la présentation inaugurale de l’exposition en salle Pasteur à l’Université Marc Bloch
Le comité de pilotage de l’exposition dans l’Aula du Palais Universitaire
Notre mission est de permettre au plus grand nombre
d'accéder à un emploi digne et reconnu.
image/svg+xml
Lycée 4.0
map-markermobilechevron-left
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram