Conférence du Professeur Philippe Duringer, géo-paléontologue, avec les deux classes de Première de l’ORT Strasbourg

22 janvier 2021

Dans le cadre de la préparation du Bac de français, pour couronner l’étude du roman de Jules Verne, Voyage au Centre de la terre, les classes de Première ont rencontré, cette année encore à l’initiative de leur professeur de Français, madame Eva Riveline, le professeur Philippe Duringer. Géo-paléontologue de l’université de Strasbourg.

Le professeur Philippe Duringer a participé à de nombreuses missions de fouilles dans le monde entier, en particulier en 2001 au Tchad, avec l’équipe qui a découvert le crâne de Toumaï, un hominidé vieux de huit millions d’années, et en Asie, dans des grottes calcaires qui recèlent les restes des plus vieux sapiens découverts à ce jour sur ce continent.

Pandémie oblige, c’est dans la salle des fêtes du lycée et non à l’université de Strasbourg que la rencontre a eu lieu. Coiffé de son chapeau d’aventurier, le professeur Duringer a présenté aux élèves un montage de photographies et de vidéos pour expliquer ses découvertes. Mais loin d’un exposé académique ardu et ennuyeux, il a su mettre en scène la méthode scientifique : les questionnements du chercheur, ses tâtonnements parfois infructueux, ses espoirs et ses frustrations, ses victoires et ses défaites. Ainsi, les élèves ont pu faire le lien avec ce qu’ils ont lu dans le roman de Jules Verne : la vraie science est aussi une aventure, et Philippe Duringer a beaucoup en commun avec Otto Lidenbrock (le personnage principal de Voyage au centre de la Terre de Jules Verne), la même étendue de savoir, le même goût pour le voyage, la même passion de la découverte, la même ténacité et le même grain de folie qui permet les plus grandes découvertes. Mais Otto Lidenbrock est un savant « avare » et égoïste aux dires de son créateur ; les autres ne l’intéressent que dans la mesure où ils peuvent l’aider à découvrir ce qu’il cherche. Au contraire, Philippe Duringer est un vulgarisateur hors pair, et transpire le bonheur du partage. De même, tout en mettant à jour des fossiles très anciens, il prend un plaisir ethnographique à rencontrer les populations locales et à connaître leurs coutumes. Ainsi, l’horizon scientifique ne se borne pas à une spécialité académique, il ne connaît pas de limites. Le véritable objet de la quête scientifique c’est l’homme. 

Les élèves des deux classes de Première de l’établissement, ont suivi avec beaucoup d’intérêt et de curiosité cette intervention, aussi rare par sa portée scientifique et ethnographique que par la personnalité charismatique et humaine du professeur Philippe Duringer.

Notre mission est de permettre au plus grand nombre
d'accéder à un emploi digne et reconnu.
image/svg+xml
Lycée 4.0
map-markermobilechevron-left
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram