Erasmus (EN)

ISRAELI SPACE MISSION TO THE MOON

L’ORT Strasbourg accueille l’un des responsables du projet israélien de module lunaire.

L’ORT Strasbourg a accueilli le mercredi 13 novembre Ariel Gomez, ingénieur système, spécialiste en techniques aérospatiales. Il a participé au projet israélien de lancement du module lunaire Beresheet en février 2019.

Ariel Gomez est actuellement en charge des mesures du champ magnétique autour de la lune en collaboration avec l’institut Weizmann. Il a développé des systèmes électro-optiques de guidage pour diverses applications technologiques et a effectué son premier cycle au Jerusalem College of Technology (le Machon Lev de Jérusalem) et son second cycle à l’université Ben Gourion du Neguev et au Technion de Haïfa.

Ariel Gomez s’est adressé le mercredi matin aux étudiants de Math-Sup, Math-Spé de l’ORT Strasbourg et leur a présenté le projet de module lunaire israélien. De nombreuses questions ont été posées par les étudiants sur son cursus d’études, la mise en œuvre et les différentes phases technologiques du projet, le financement de celui-ci, le pilotage des équipes, les collaborations à l’international et l’évolution du projet après l’échec de l’alunissage de Beresheet…

Cet échec de l'atterrisseur lunaire Beresheet, qui s'est écrasé sur la surface de la Lune en raison d’une panne moteur survenue dans les derniers instants du vol a brisé le rêve de la startup israélienne SpaceIL, créée en 2011. Cet échec signe quand même un véritable exploit technologique pour SpaceIL, première entité non gouvernementale à s'être aventurée aussi près de la Lune.

Le soir, c’est une conférence grand public qui a été organisée à la Résidence ORT Clemenceau avec Ariel Gomez, la direction de l’ORT Strasbourg, les enseignants et les responsables des associations communautaires à l’origine de son invitation à Strasbourg.

Près de 60 personnes étaient présentes à cette conférence. L’intervention d’Ariel Gomez, appuyée par un Powerpoint, s’est déployée autour du projet spatial israélien et son futur, ses aspects technologiques et même les problèmes Halakhiques posés par l’envoi d’astronautes israélien dans l’espace.

Cette intervention de haut niveau a été fort appréciée par les étudiants et par le grand public.

Journée de la vision

En partenariat avec Krys, l'ORT Toulouse a organisé la journée de la vision.

Merci à tous pour votre investissement votre professionnalisme, votre gentillesse et vos délicieux gâteaux ont ravi les personnes dans le besoin envoyées par le secours populaire de Colomiers.


Vous avez fait un belle action et avez porté dignement les valeurs véhiculées par l'ORT et le groupe KRYS.


Vous pouvez être fiers de vous !

LA TOLERANCE RACONTEE, L’EXPOSITION DE L’ECOLE DE LA RUE DES ROSIERS SOUTENUE PAR LE COMITE FEMININ

Reconnaître l’autre. Ces quelques mots sont à l’origine de l’exposition réalisée par l’Ecole de la rue des Rosiers et soutenue par le Comité Féminin de L’ORT.  Encore plus qu’un support pédagogique cette exposition a l’ambition, comme elle l’exprime dans son intitulé, de nous montrer les chemins de la tolérance. L’école peut être le lieu de confrontations, de difficultés, qui lorsqu’elles sont transformées, contribuent au vivre ensemble.  Une valeur essentielle pour les membres du Comité Féminin, qui naturellement l’a mené à s’engager pour le projet.

Ce projet de l’école devait,  pour aboutir, interpeller les élèves, les toucher de façon concrète.  L’atelier Grizou du designer Grégoire Dentan  qui partage les mêmes valeurs, a été le partenaire idéal pour  imaginer et réaliser  cette présentation sous forme de petites scènes de théâtre.  L’ensemble est concret, ludique et met en scène les « héros de la tolérance ».   Des hommes, des femmes dont les histoires montrent l’ouverture, la capacité de changer son regard sur les autres.

De Henri Dunant à Camus, Mandela, René Girard, en passant par Rosa Parks, Levi- Strauss, Victor Hugo, Montaigne et bien d’autres encore, les récits divers construisent un parcours passionnant, dense et à portée des jeunes.

Ce  beau projet porté par l’équipe de la rue des Rosiers a fait l’unanimité.  Une façon très pédagogique de proposer aux jeunes des alternatives créatives, aptes à les extraire de leurs zones de confort. Le chemin de l’ouverture !

Job dating spécial alternance

Mardi 30 avril 2019, ce ne sont pas moins de 11 entreprises et près de 50 candidats qui se sont retrouvés pour une matinée marathon à la recherche pour les uns du candidat idéal et pour les autres, d’un poste dans une entreprise de renom !

Chacun avait 10 minutes pour convaincre et le moins que le l’on puisse dire est que les étudiants de l’ORT étaient bien préparés à l’exercice! Les recruteurs ont été plus que satisfaits et pour la plupart d’entre eux, convaincus par un ou plusieurs candidats!

L’organisation était tout simplement parfaite, du début à la fin, avec une pause déjeuner, elle aussi, extrêmement bien orchestrée!

Les inscriptions sont ouvertes pour l’édition 2020… Mais avant cela, pour la rentrée prochaine!

Ne tardez plus, les places sont limitées!

Rencontre avec Malika Bellaribi

Le 3 juillet 2016 au parc de la Tête d’Or à Lyon lors du festival « Dialogues en humanité », Mme Bismuth, professeur de français est venue écouter la cantatrice Malika Bellaribi dont elle a lu le livre « Les sandales blanches » quelques semaines auparavant. L’idée lui est alors venue de faire rencontrer cette femme au destin à la fois tragique et exceptionnel à ses élèves. Grâce à sa persévérance, elle réussira à lui parler et à obtenir cette rencontre tant désirée.

Le rendez-vous est donné pour le mardi 14 février 2017
Après avoir travaillé sur son livre, l’avoir découverte à travers les émissions de télévision auxquelles elle a participé et les concerts qu’elle a pu donner, les élèves de 3ème prépa pro et de première PELC ont pu préparer les questions qu’ils avaient envie de lui poser.
Son histoire ne peut qu’encourager nos jeunes à s’accrocher malgré les difficultés de la vie, leur donner confiance en l’avenir. C’est une leçon pour le « vivre ensemble », un témoignage de la richesse que peut apporter la double culture mais aussi un bel exemple de résilience.
Ce jour-là, ce fut une rencontre exceptionnelle, d’une grande richesse pour nos élèves. L’échange était chargé d’émotion, chaque élève avait attendu avec beaucoup d’impatience et de curiosité les précisions que Malika pourrait apporter sur son livre autobiographique et tous rêvaient de la voir « en vrai ».

Lors de l’échange, Malika nous a fait part également de l’existence de son association « Voix en développement » qui développe des opéras dont les chœurs sont chantés par des amateurs, association qui est destinée en priorité aux femmes et aux enfants des quartiers défavorisés.
Elle a même réussi à faire chanter tous nos élèves d’une seule voix d’une manière naturelle grâce à cette grande générosité et ce sourire qui la caractérise.

Merci encore Malika pour ce moment.